Vendredi maussade pour les Bleus à Antalya

Contenu

Après la bonne performance réalisée par les deux équipes de France en arc classique, hier, les Bleus étaient attendus dans l'épreuve mixte ce matin et individuelle cet après-midi. Cependant, les jours se suivent et ne se ressemblent pas sur la Coupe du monde d'Antalya.

Le meilleur parcours du jour est à mettre au crédit de Thomas Chirault. Le Clermontois a été solide sur ses deux premiers matchs en s'imposant 7 sets à 3 face au Géorgien Aleksandre Machavariani en 1/32e, puis de nouveau 7 sets à 3 contre le Colombien Jorge Enriquez en 1/16e. Au tour suivant, l'archer tricolore a connu une petite baisse de régime (28, 27, 27, 27 et 28 points) qui permet à son adversaire, le Slovène Ziga Ravnikar de remporter le match 6 sets à 4.

Après un premier match réussi en 1/32e de finale contre l'Italien Alessandro Paoli (6 sets à 0), Jean-Charles Valladont s'est fait surprendre par le Luxembourgeois Pit Klein en 1/16e. Le Français à brillamment gagné le premier sets avant que son adversaire ne réalise trois volées presque parfaites (30, 29, 30) pour s'emparer de la victoire 6 sets à 2.

Coup dur également pour Baptiste Addis qui s'incline dès les 1/32e de finale. Bien classé sur les qualifications (15e), le benjamin de l'équipe de France a eu la mauvaise surprise de tomber sur le Turc Mete Gazoz d'entrée de jeu. Le champion olympique, du monde et d'Europe en titre a connu un tir de qualification compliqué et figurait à la 50e place ce mercredi. Une confrontation où les deux archers se sont rendu coup pour coup jusqu'en tir de barrage. Une flèche unique, 10 contre 10, mais à l'avantage du Turc qui est plus proche du centre de la cible. Le Nîmois a prouvé, qu'il était capable de rivaliser avec les plus grands.

Chez les femmes, les trois Françaises ont été éliminées en 1/16e de finale. Caroline Lopez est pourtant passée tout près de l'exploit. Vainqueur de la Canadienne Stéphanie Barrett au premier tour, elle affrontait la Chinoise Xiaolei Yang, n°1 des qualifications en 1/16e. Un match serré qui s'est terminé en tir de barrage. Une fois encore, 10 contre 10, mais avantage à la Chinoise qui tire sa flèche plus proche du centre.

De son côté, Lisa Barbelin s'impose d'abord 7 sets à 3 contre la Roumaine Madalina Amaistroaie avant de se retrouver opposée à la Coréenne Nam Suhyeon. La Française prend l'avantage sur le premier set, mais se fait ensuite rejoindre et dépasser par son adversaire qui s'impose 7 sets à 3.

Enfin, Amélie Cordeau réalise une belle victoire au premier tour, 6 sets à 4, face à Lei Chien-Ying (TPE), classée 11e des qualifications. Malgré un bon match en 1/16e face à la Mexicaine Alejandra Valencia, l'archère d'Anemasse lâche un 7 sur la dernière volée et s'incline sur le score de 6 sets à 4.

Image
Addis vs Gazoz Antalya
Image
Mixte poulies Antalya 2024
Contenu

Ce matin dans l'épreuve du double mixte, les Bleus n'ont pas réitéré leur résultat de Yecheon (KOR) où ils avaientt pris la 4e place de l'épreuve. En arc classique, le duo Lisa Barbelin et Baptiste Addis à débuté en 1/8e de finale contre l'Indonésie, après un premier tour en bye. Un match express où les Français ne sont pas parvenus à rentrer dans le tir, laissant leurs adversaires s'imposer 6 sets à 0.

En arc à poulies, Nicolas Girard et Sophie Dodémont ont attaqué fort en 1/12e de finale avec une victoire 158 points à 153 contre le Danemark de Mathias Fullerton. Au tour suivant, en revanche, il ont eu beaucoup de mal à s'exprimer. Malgré un début de matchs aux coude-à-coude avec les Turcs, les Bleus ont laissé filer leurs adversaires sur les deux dernières volées et s'inclinent 151 points à 157.

 

Deux finales à suivre ce week-end

Ce dimanche, les Bleus disputeront deux finales dans l'épreuve par équipe arc classique. Les femmes débuteront à 9h02 (heure française) face à la Corée du Sud. Les hommes suivront peu de temps après contre la Corée du Sud également. Les matchs sont à suivre en direct sur la plateforme Archery+ ou flèches par flèche sur Ianseo.