Championnat de France jeunes Tir à 18m à Grenoble - 23 au 25 février 2024 | Résultats

OH Seon-Tek, Head coach de l’Equipe de France de Tir à l’Arc pour préparer 2024

Article publié le 10/02/2022

Dans l’optique des Jeux Olympiques de Paris 2024, la Fédération Française de Tir à l’Arc en collaboration avec l’Agence Nationale du Sport a décidé de renforcer l’encadrement de son élite avec l'arrivée d'un Head coach Coréen, M. OH Seon-Tek.

Au lendemain de Jeux de Tokyo 2020, au fil des analyses et des bilans réalisés conjointement avec le programme Orfèvre de l’ANS, la FFTA a souhaité affiner sa stratégie sur le haut niveau. Afin de répondre aux ambitions de médailles pour le tir à l’arc français, le choix a été fait de recruter un entraîneur étranger fort d’une grande expérience pour diriger l’équipe de France en préparation pour 2024. 

C’est le Sud-coréen OH Seon-Tek qui arrive ainsi au poste de Head Coach de l’équipe de France. Âgé de 61 ans, il est une personnalité reconnue pour avoir encadré avec succès l’équipe nationale Sud-coréenne au cours des olympiades 2000 et 2012. Il a également amené plusieurs archers sur les podiums des Jeux Olympiques dont Yun Mi Jin, chez les femmes en 2000, Oh Jin Hyek en 2012 et Chang Hye-Jin en 2016 à Rio. M. Oh qui a pris ses fonctions à la FFTA le 1er février 2022 était dernièrement responsable de la business team LH.

En collaboration avec les entraîneurs nationaux, le champ de ses missions portera sur la définition des stratégies d’entraînement, l’entraînement des meilleurs archers français et leur accompagnement en compétition.


M. OH Seon-Tek – Head Coach de l’équipe de France de tir à l’arc
« Je suis venu à l’Insep il y a 15 ans et depuis, j’ai toujours eu des échanges réguliers avec la France. J’ai eu des propositions pour entraîner d’autres équipes dans le monde et j’ai toujours dit non. Je disais à mes connaissances, « mais si c’est la France, comme il y a les Jeux olympiques de Paris, j’accepterai ». Finalement, il y a eu une proposition de la France et j’ai donc accepté. Il y a une bonne structure du tir à l’arc en France et nous allons travailler pas seulement pour les Jeux olympiques mais aussi pour diminuer le fossé qui existe entre l’Europe et l’Asie.

Il y a quatre éléments importants pour avoir des bons résultats : la technique, le physique, le mental et la capacité de gestion pendant la compétition. Je ne vais pas intervenir sur une partie mais globalement sur les quatre pour obtenir le meilleur de chaque tireur et élever son niveau de performance.
J’ai déjà gagné des médailles avec la Corée du Sud, la France a déjà gagné des médailles, mais tout cela n’est pas important. Je vais travailler dur avec les entraîneurs, avec la fédération, on va beaucoup échanger pour limiter les erreurs et mettre toutes les chances de notre côté pour réussir.  En Corée du Sud, on dit souvent « entraînement dur, mais après, c’est dieu qui choisit les médailles ». Il y a une part de chance, mais nous travaillerons dur pour que la France soit dans le groupe des potentiels médaillés. »

- Interview complète à retrouver dans le prochain magazine de la FFTA.

Jean-Michel Cléroy, Président de la FF Tir à l'Arc
« 897, c’est le nombre de jours qui nous sépare des Jeux de Paris. C’est cette période que nous devons mettre à profit pour aller conquérir un titre olympique.
La venue de monsieur OH, expert mondial reconnu dans le tir à l’arc, est une opportunité pour l’équipe de France. Le renforcement de notre staff permet de se mettre en ordre de marche et de se donner des atouts complémentaires. Permettons à nos athlètes de s’exprimer pleinement et préparons les à gagner le titre suprême.

Je tiens à remercier le Ministère des Sports et l’Agence Nationale du Sport de nous accompagner dans notre projet Paris 2024.»
 

Benoit BINON, Directeur Technique National de la FFTA
« Je tiens tout d’abord à remercier l’ANS sans laquelle la FFTA seule n’aurait pu effectuer ce recrutement. L’arrivée de Mr OH s’inscrit complètement dans la montée en puissance de notre dispositif jusqu’au JOP. Nos marges sont faibles mais nous avons un réel potentiel pour gagner un titre olympique. Nous devons nous préparer à la victoire ; son expérience et sa réussite contribueront à combler ce fossé de 30 ans qui nous sépare de notre dernière médaille d’or mondiale en arc classique. C’est un manager reconnu mondialement qui va accélérer l’élévation des performances de chaque acteur. » 

Articles connexes