Championnat de France jeunes Tir à 18m à Grenoble - 23 au 25 février 2024 | Résultats

Deux médailles en une matinée, l’équipe de France arc à poulies annonce la couleur

Fortement attendus pour cette matinée de matchs par équipe au Stade Charléty, les archers de l’équipe de France arc à poulies ont été au rendez-vous et assurent déjà deux médailles à la France sur cette étape de Coupe du Monde à Paris.

Les bleues prennent leur revanche
Quel parcours pour les bleues ce matin ! Classées 8ème suite aux qualifications en arc à poulies femmes, l’équipe féminine commençait la journée en gagnant largement contre le Kazakhstan 228 à 222. Opposées à la Corée du Sud dès le tour suivant, le trio Sophie Dodémont – Lola Grandjean – Sandra Hervé signe une grosse performance et s’impose 231 à 229, prenant la route pour la demi-finale. Face aux Turques, les bleues débutent le match avec une volée à 53 et une à 55. Elles essayeront tant bien que mal de combler leur mais finissent par voir Vincennes leur échapper. Après cette défaite, les Bleues avaient à cœur de terminer leur parcours sur une bonne note avec une chance de repartir avec une médaille de bronze face à l’Inde. Menées de 2 points à la seconde volée, les archères n’ont rien lâché et recollent avec une troisième volée parfaite, 60 points. Elles finissent par s’imposer avec 233 points, battant d’un point par la même occasion le record de France détenu par Sandra Hervé, Sophie Dodémont et Amélie Sancenot à Berlin en 2018.

Sébastien Brasseur, entraîneur de l’équipe de France arc à poulies
« Les filles remportent la première médaille pour l’équipe de France dans cette manche de coupe du monde de Paris. Je suis très satisfait de ce résultat, et aussi tout particulièrement de l’état d’esprit qui règne au sein de l’équipe. Je ressens beaucoup de motivation et de cohésion entre les athlètes. Je note aussi qu’avant de s’imposer contre l’Inde, l’équipe a aussi remporté une belle victoire contre celle de Corée par 231 contre 229. La Corée est une délégation très en forme en ce moment, et cette victoire est un autre excellent signe pour notre équipe. »

Les français viseront l’or à Vincennes
Mieux classés que leurs homologues féminines sur les qualifications (3èmes), les hommes bénéficiaient d’un tour en bye et ont embrayé directement en éliminant l’Allemagne dès leur premier match. Tout comme les femmes, les Bleus se défont du Kazakhstan et accèdent aux demi-finales ou ils rejoignent les Etats-Unis, sérieux candidat à la victoire finale. En débutant la rencontre avec 3 volées à 60 points, Nicolas Girard, Quentin Baraër et Jean-Philippe Boulch prennent l’ascendant sur les Américains. Le match se solde sur le score de 237 à 234 en faveur des Bleus qui verront Vincennes. Samedi, ce sera donc une 3ème finale or consécutive en 3 manches de Coupe du Monde pour les hommes de Sébastien Brasseur, une réelle performance.

Sébastien Brasseur : « Ils ont réalisé un très beau parcours, en s’offrant le luxe de gagner face à des équipes redoutables comme celle des Etats-Unis par exemple, en demi-finale, avec trois points d’avance. A la troisième volée, l’équipe de France totalisait 180 points, c’est remarquable à ce niveau de compétition. A ce stade de la compétition, on est largement dans les objectifs définis.» 

Articles connexes