L’or européen dans le viseur des équipes classiques

Article publié le 10/05/2024
Contenu

En se qualifiant pour les deux finales par équipes en arc classique, les Français ont répondu présents lors des éliminatoires par équipe et ont remportés tous leurs matchs avec la manière. L’équipe masculine arc à poulies réalise elle aussi un beau parcours et tirera pour le bronze samedi matin. L’équipe féminine arc à poulies est passée très près de l’accession aux demi-finales seulement battue au barrage en quart. Ce week-end l’équipe de France aura l’occasion de remporter cinq médailles sur les finales des Championnats d’Europe.

Les horaires des finales des Français – Diffusées en direct sur l’Equipe Live
 

Samedi 11 mai – Finales arc à poulies
11h00 – Match pour le bronze par équipe homme : France-Danemark

Dimanche 12 mai – Finales arc classique
10h27 – Finale Or par équipe femme : France - Pays-Bas
11h25 – Finale Or par équipe homme : France - Italie
14h50 – Match pour le bronze femme : Lisa Barbelin (FRA) – Tatiana Andreoli (ITA)
15h28 – Match pour le bronze homme : Baptiste Addis (FRA) Jean-Charles Valladont (FRA)

Contenu

Lors des épreuves par équipes, l’équipe de France masculine composée de Baptiste Addis, Thomas Chirault et Jean-Charles Valladont, après avoir disposé de l’Autriche 6-0 en huitième de finale, affrontait la Suisse en quart. Bien lancés, les Français s’imposaient 6-0 pour gagner leur place en demi-finale. C’est face à Mete Gazoz et ses coéquipiers turcs qu’allait se jouer la place en finale. Malgré la perte du premier set, les Français sont restés solides, remportant les deux sets suivants et après le quatrième set partagé, s’imposent 5-3 et gagnent leur ticket pour la finale lors de laquelle ils seront opposés à l’Italie vainqueur des Pays-Bas.
 

Romain Girouille - Entraineur de l'équipe de France masculine 
« Un peu de frustration de ne pas avoir un archer en finale mais il y a eu un petit manque de fluidité.
Par équipe c’était bien de passer des tours. Aujourd’hui l’ordre de tir était Thomas, Jean-Charles et Baptiste mais on reste très ouvert sur le sujet, cela fait l’objet d’échanges avec les archers en fonction de la confiance et des sensations de chacun. Ce n’est pas une coupe du monde mais il y a des équipes solides. Ce serait bien de concrétiser dimanche, les autres équipes commencent à voir que notre niveau progresse. On voit qu’il n’y a pas de marge et que les matchs sont hyper serrés. Ça valide une partie du chemin et on ne va rien lâcher jusqu’aux Jeux. »

Image
Image
Texte
Cette finale pour l'or est une bonne concrétisation. Depuis quelque temps on n'avait pas trop de réussite par équipe mais là on arrive avec de l'intensité, de l'envie. Après il faut quand même aller chercher cette médaille d'or mais très content de cette finale qu'on a réussi à aller chercher en équipe.
Photo auteur
Nom auteur
Baptiste Addis
Contenu

L’équipe France féminine composée de Lisa Barbelin, Amélie Cordeau et Caroline Lopez a quant à elle d’abord disposé d’Israël 5-1 en huitième de finale, en quart les Bleues n’ont laissé aucune chance aux Britanniques en remportant haut la main les trois sets du match et filer en demi-finale pour retrouver les Italiennes, tête de série numéro 2 du tableau. Les Françaises ont poursuivi sur les mêmes bases surclassant les Italiennes et s’imposent 5-1 pour se qualifier pour la finale où elles seront opposées aux Pays Bas vainqueur de l’Allemagne.

Jean-Manuel Tizzoni - Entraineur de l'équipe de France féminine
« Elles ont fait un super parcours, en finissant bien. Pour les autres équipes il y avait de la tension avec des qualifs olympiques en jeu. A part une volée à 52, elles ont fait des volées à 55 et 57 ce qui est un niveau supérieur à ce qu’elles font à l’entrainement. Elles étaient très engagées et déterminées à aller au bout en restant stable émotionnellement. C’est une vraie satisfaction d’avoir enchainé ces trois matchs comme ça. L’idée c’est d’aller au bout mais attention les Hollandaises ont aussi fait de beaux matchs aujourd’hui. »

Benoit Binon - Directeur Technique National
« L’heure n’est pas encore au bilan, mais la journée d’aujourd’hui a confirmé le niveau qu’on a sur ce championnat d’Europe et notre montée en puissance. Les filles ont sans doute tiré à un niveau et avec une régularité qu’elles n’avaient jamais atteints. Dans les deux équipes on sent que des interconnexions se font entre les archers, ils sont dans la construction chez les gars comme chez les filles pour se préparer à une échéance importante. »

Image
Image
Contenu

En arc à poulies, les Françaises Sophie Dodémont et ses deux jeunes coéquipières Candice Cadronet et Alyssia Chambraud étaient directement qualifiées pour les quarts de finales où elles étaient opposées à l’Estonie. Un match difficile d’entrée, entamé par une volée parfaite par les Estoniennes. Les Françaises s’accrochaient et avec 60 points reprenaient un point à leurs adversaires avant la dernière volée, pour arracher un barrage à l’issue des quatre volées du match en recollant à 233-233. Les deux équipes totalisaient 28 points avec un 10 plein centre pour l’Estonie qui se qualifiait ainsi pour les demi- finales.
Chez les hommes, Quentin Baraër, Victor Bouleau et François Dubois ont disposé d’entrée du Portugal 232 à 230 puis ont livré un superbe match face à la Grèce en quart de finale, remporté 237 points à 228 avec une place en demi-finale à la clef.  En demi-finale les Français étaient opposés à l’Italie. A égalité à 234-234 au terme des 24 flèches du match, les Bleus s’inclinent au barrage 30-29.
Ils disputeront samedi matin la petite finale face au Danemark.

Image
Image