Les Bleus débutent la saison en Turquie avec un record de France et une demi-finale pour Valladont

Article publié le 05/04/2024
Contenu

Pour sa première compétition internationale de la saison, l'équipe de France arc classique est cette semaine en Turquie pour le Bagatir tournament. Les Bleus ont débuté fort avec un record de France sur les qualifications ce jeudi, tandis que Jean-Charles Valladont s'est qualifié pour les demi-finales de l'épreuve individuelle.

Quoi de mieux qu'un record pour démarrer la saison ? Les Bleus Jean-Charles Valladont, Nicolas Bernardi et Baptiste Addis ont réalisé 2041 points, explosant ainsi la précédente performance (2024 points) faite en 2019 à Minsk par le trio Chirault, Plihon, Valladont.

Un début de compétition sur les chapeaux de roues qui a permis aux Français de bien se placer sur les qualifications. Jean-Charles Valladont se classe 2e (681pts), Nicolas Bernardi est 4e (681pts), Baptiste Addis 7e (679pts) et Thomas Chirault 12e avec 676pts. Les Bleus sont tout naturellement leaders par équipe devant l'Italie et les Pays-Bas. La catégorie est dominée par l'Italien Mauro Nespoli (687pts).

Chez les femmes, les archères tricolores sont un peu plus en retrait. Lisa Barbelin réalise 662 points (5e), Caroline Lopez 653pts (10e), Victoria Sebastian 639pts (26e) et Amélie Cordeau 636pts (32e). La pôle position est tenue par l'Allemande Katharina Bauer. Par équipe, les Françaises sont en 5e position. L'Allemagne, championne du monde en titre, occupe la tête.

L'équipe mixte Barbelin-Valladont est également 5e. L'Allemagne, la Turquie et l'Italie forment le trio de tête.

Image
Lisa Barbelin au Bagatir
Contenu

Lisa Barbelin 5e des qualifications s'incline en quart de finale. ©Saygin Akinci

Image
Baptiste Addis et Romain Girouille
Contenu

Baptiste Addis avec le coach de l'équipe masculine Romain Girouille. ©Saygin Akinci

Contenu

Ce vendredi les Bleus disputaient les éliminatoires individuels. Chez les hommes, excellent parcours de Jean-Charles Valladont qui se qualifie pour les demi-finales. Après un premier tour sans adversaire grâce à sa performance de la veille, le Nîmois s'est défait du Britannique Tom Hall 6-4, puis du Danois Oliver Staudt en 1/8e de finale. Il s'impose ensuite face à l'Allemand Florian Unruh 7 points de sets à 1. En demi-finale, il affrontera ce dimanche le champion olympique et champion du monde en titre, le Turc Mete Gazoz.

Ses coéquipiers n'ont pas eu autant de réussite. Thomas Chirault est stoppé aux portes des demi-finales. Vainqueur in-extremis au premier tour du Polonais Dawid Malicki en barrage, il a ensuite déroulé en 1/16e avec une victoire 6-0 (30, 30, 29) contre l'Ukrainien Artem Ovchynnikov. Il s'offre an 1/8e de finale le Hollandais Steve Wijler 6 sets à 2 avec notamment trois volées à 29 points. En quart de finale, Thomas Chirault n'est pas parvenu à maintenir la même intensité que sur les matchs précédents et s'incline 6 sets à 0 contre l'Italien Federico Musolesi.

Baptiste Addis et Nicolas Bernardi sont tous les deux éliminés en 1/8e de finale. Le premier s'incline 6 sets à 0 contre l'Allemand Florian Unruh. Le second, est battu par l'Italien Federico en tir de barrage X à 8.

Contenu

Chez les femmes, on ne retrouvera aucune Française sur les finales individuelles ce week-end. Lisa Barbelin est éliminée en 1/8e de finale sur un tir de barrage par l'Allemande Michelle Kroppen 10 à 9. Au tour précédent, la Riomoise s'était largement imposée 6 sets à 0 face à la Danoise Kirstine Danstrup Andersen

Les autres Françaises ont toutes été sorties en 1/16e de finale. Amélie Cordeau s'incline 6-0 face à Katharina Bauer, la leader des qualifications. Victoria Sebastian est elle aussi battue par une Allemande, Charline Schwarz, sur le score de 6-0. Enfin, Caroline Lopez est éliminée par la Moldave Alexandra Mirca 6 sets à 2.

 

La suite des épreuves dès demain avec les éliminatoires par équipes et équipes mixtes. Les finales arc classique se dérouleront dimanche.