Le Projet de Performance Fédéral (PPF)

Le Projet de Performance Fédéral (PPF) est composé des dispositifs mis en place par la fédération pour :

  • Permettre aux archers d’atteindre le plus haut niveau. Le PPF prépare donc les tireurs à court, moyen ou long terme pour représenter la France lors des championnats internationaux.
  • Assurer leur formation et la préparation à la vie professionnelle.

Le PPF est caractérisé par :

  • La concentration des moyens, humains et financiers dans un but d’optimisation des services.
  • Des objectifs en direction du haut niveau international.
  • L’individualisation des services : le projet du sportif de haut niveau étant placé au cœur du dispositif.
  • Le PPF s’appuie sur deux types d’éléments que sont d’une part les pôles et d’autre part les groupes nationaux de préparation. 
  • L’appartenance au PPF n’induit pas automatiquement une sélection en équipe de France, et une sélection en équipe de France peut être obtenue par un archer hors PPF.

Les Pôles

Les pôles sont des structures permettant à la fois une pratique sportive de haut niveau et le suivi d’un cursus de formation adapté. Ces structures sont reconnues par le Ministère en charge des Sports par le biais d’une labellisation ayant la qualité et l’efficacité pour soucis principaux. Le fonctionnement des pôles s’articule autour de plusieurs grands principes :

  • La permanence : les sportifs sont pris en charge tout au long de l’année.
  • La rigueur : les structures d’accueil des pôles doivent respecter un cahier des charges précis.
  • L’équilibre : chaque sportif doit retirer des avantages de son passage par un pôle du PES.
  • La cohérence : l’organisation et le fonctionnement de chaque pôle s’appuie sur une logique de progression des archers à travers les différents types de pôles.

Pôles Espoirs

Les pôles espoirs sont des structures à gestion et à détection régionales. Ces structures sont préférentiellement organisées autour de l’accompagnement des meilleurs jeunes archers, à partir de 12 ans. L’encadrement, l’entraînement et la détection sont assurés soit par le CTR, soit par un entraîneur diplômé d’Etat. Toutes les informations complémentaires sont disponibles auprès du CTR concerné.

Pôles France Jeunes

Les pôles France Jeunes sont des structures à gestion nationale. Ces pôles sont préférentiellement destinés à l’accompagnement des meilleurs cadets et juniors. L’encadrement et l’entraînement y sont assurés par un entraîneur (CTN) de la DTN.

Pôle France Elite (INSEP)

Le pôle France Elite de l’INSEP correspond à une structure à gestion nationale qui regroupe les meilleurs archers français impliqués dans la préparation des Jeux Olympiques. Il correspond à la tête de réseau du PES et est centre de ressources pour l’ensemble des éléments du PES. L’encadrement et l’entraînement y sont assurés par des entraîneurs nationaux (EN) de la Direction Technique Nationale.

La vie en Pôle : entrainement et compétitions

Le programme des stages et compétitions est établi avec les entraîneurs.

  • Pôles espoirs : Entraînement et programme de compétition adaptés à la population et établis par le CTR et/ou entraîneur de la structure.
  • Pôles France Jeunes : Entraînement se rapprochant de celui du Pôle France Elite, avec entraînement possible le samedi. 

Programme d’actions composé a minima de : 

  • Des TNJ (pris en charge par le pôle),
  • De la semaine du championnat de France jeune (non pris en charge),
  • De stages au sein des pôles ou des stages inter-pôles : ces stages sont organisés pendant les vacances scolaires (pris en charge),
  • Un regroupement préparatoire à la semaine du Championnat de France peut être organisé à destination des archers sélectionnés (participation obligatoire pour les archers maintenus en pôle et à définir pour les autres).
  • Pôle France Elite de l’INSEP : Entraînements quotidiens à tri-quotidiens en salle ou sur le terrain de tir spécifique, du lundi au vendredi et certains week-ends. Entraînement physique et suivi para médical en fonction du calendrier des stages et compétitions.

Détection, admission, maintien en Pôle

Détection

Pour les Pôles Espoirs, la détection est organisée au niveau national en collaboration avec les ligues ou comités régionaux dans lesquels est implanté un pôle espoirs. 

Critères d’admissibilité en Pôle Espoirs

  • Etre licencié à la FFTA et pratiquer le tir olympique en compétition.
  • Etre de catégorie benjamin ou minime.
  • Avoir un niveau scolaire en réussite.

Procédure d’admission en Pôle Espoirs

  1. Détection au niveau de régional, assurée par les CTR. 
  2. Résultats centralisés par la DTN qui sélectionne les archers pour un stage national.
  3. Stage national d’évaluation [tir à l’arc, évaluations physiques, visite médicale, entretiens, etc.].
  4. Commission d’admission, composée de la DTN et des CTR responsables d’un pôle espoirs.

Procédure d’admission en Pôle France

Détection à gestion nationale, auprès des jeunes préférentiellement issus d’un pôle espoirs. La commission nationale d’admission détermine la liste des archers composant les pôles France, et en définit les critères d’admission et de maintien. Elle est placée sous l’autorité du DTN, et composée du DTN, de son adjoint chargé du haut niveau et des entraîneurs de pôle France. 

Admission en Pôle

Sélection définitive des archers admis dans un pôle fin mai. Cette décision étant assez tardive, la double inscription scolaire (en Pôle et proche du domicile parental) est obligatoire.

Maintien en Pôle

  • Amélioration du niveau de performance et élévation des capacités techniques, physiques et psychologiques, en rapport avec les objectifs de l’archer formalisés dans son projet individuel de performance.
  • A minima, maintien du niveau scolaire.
  • Comportement dans l’esprit de la charte du sport de haut niveau et respect des règlements (FFTA, CREPS, Pôle, établissement scolaire).
  • En plus des critères déjà énoncés, le maintien au sein du pôle France Elite de l’INSEP est étroitement lié à la motivation, au cursus de formation et à la capacité à être performant en compétition internationale.

N.B : A l’issue de la commission nationale d’admission, un archer non maintenu la saison suivante, peut bénéficier jusqu’à la semaine du Championnat de France des mêmes services qu’un archer maintenu. Il se doit alors d’en faire part à l’entraîneur du pôle considéré et de faire montre d’un investissement et d’un comportement irréprochables.

Coût d'une année en Pôle

Détection, admission, maintien

  • Pôles Espoirs : selon le pôle considéré.
  • Pôle France : pour la saison 2016/2017 (septembre 2016-fin juin 2017) :
  • 7 650 € pour le Pôle France Elite de l’INSEP.
  • 4 400 € pour les pôles France Jeunes de Bordeaux, Dijon et Nancy.
  • Chaque fin de trimestre, une facture sera adressée aux archers en pôle France.

Ce coût comprend :

  1. La pension complète (même le week-end si nécessaire).
  2. La formation scolaire, soutien éventuel pour les universitaires.
  3. La formation sportive et compétitive de tir à l'arc.
  4. Les déplacements en compétition (prévus au programme du Pôle) excepté la Semaine du Championnat de France Jeune et le Championnat de France Scratch.
  5. Les stages de pôle et inter pôles.
  6. Un prêt et une dotation de matériel.

Les groupes nationaux de préparation

Un collectif national a pour objectif principal d’apporter les meilleures conditions de préparation pour les compétitions de référence à court, moyen et long terme à un groupe d’archers identifiés par la DTN et encadré par un ou des entraîneurs ou cadres référents nommés par le DTN. Les archers d’un collectif peuvent bénéficier de suivis d’entraînement, stages, accompagnement matériel ou financier, accès privilégié à certaines compétitions internationales.
L’intégration dans un collectif est uniquement reliée à un niveau de performance et l’adhésion complète des archers au programme d’entraînement et de compétition est indispensable.

En savoir +

Effectifs Pôles France Elite et Jeunes

La Fédération Française de Tir à l'Arc dispose de 7 structures permanentes d'entraînement et de préparation aux échéances internationales. Ce sont les Pôles France Elite et Jeunes. En 2016-2017, 71 athlètes intègrent l'un des 7 Pôles de la FFTA.
 

Le tir à l'arc à haut niveau

La pratique du tir à l'arc à haut niveau concerne les membres de l'équipe de France, les athlètes inscrits sur les listes ministérielles de haut niveau et espoirs ainsi que les jeunes athlètes inscrits dans l'un des Pôles France ou Espoirs de la Fédération.
 

Le Guide du haut niveau

Le Guide du Haut Niveau présente les modalités et les règles de fonctionnement et de collaboration mises en oeuvre par la FFTA afin d’accompagner les archers pour réussir leurs projets sportifs vers la haute performance dans le respect de leur projet de vie (professionnel, social, ...).
 
Remonter