Les accessoires de base

Pour l'arc classique : la palette

Contrairement aux idées reçues, les doigts de l'archer - en arc classique - sont protégés par une palette ou un gant en cuir.

La palette est un accessoire personnel monté avec des morceaux de cuir découpés à la taille des doigts. Autrement dit, l'archer ne pose pas ses doigts directement sur la corde, la palette est une protection contre la friction répétée de la corde. Les images ci-dessus montrent une prise de corde avec l'index placé au-dessus de la flèche, le majeur et l'annulaire sont posés dessous. Il s'agit de la prise "méditerranéenne".

Pour l'arc à poulies : le décocheur

A la différence de l'arc classique, les doigts d'un tireur arc à poulies ne sont pas en contact avec la corde. Il utilise un décocheur.

Basé sur le même principe qu'une gâchette sur une arme à feu, cet accessoire s'utilise placé au creux de la main. Le système d'armement est simple : la sécurité, l'armement et la pression sur la gâchette pour libérer la corde. Sans entrer dans la technique pure, l'utilisation d'un décocheur nécessite une connaissance basique de sa mécanique et de sa façon de l'utiliser. En effet, certains mécanismes diffèrent d'un modèle à un autre : pression, relachement, à index, rotation... etc.

Le carquois

Un archer sans carquois c'est comme un footballeur sans chaussures...

Indissociable de tout archer, le carquois se fixe à la ceinture (à droite pour les droitiers, à gauche pour les gauchers) et il permet de ranger ses flèches, de les trier entre deux volées. Mais pas que : on peut y mettre des outils de réparation, y accrocher ses distinctions... etc. C'est un accessoire très personnel, qui ne se prête pas. On le trouve en différentes formes, différentes couleurs, de différents matériaux, en cuir le plus souvent.

La dragonne

Avez-vous remarqué le lacet bleu qui relie le pouce et l'index de la main droite de cet archer sur la photo ? Petit accessoire s'il en est, la dragonne n'en est pas moins utile à l'archer. Elle s'utilise avec tous les types d'arcs.

Le rôle de la dragonne est assez simple. Maintenir l'arc en main une fois la flèche tirée. Techniquement parlant, elle a une autre vertu qui consiste à ne pas serrer la main d'arc dans le grip lorsque l'archer est en position. La main d'arc doit rester le plus souple possible, la dragonne agissant comme une sorte de filet de sécurité pour l'archer - pour empêcher la chute de l'arc lors de l'échappement. 

Ci-dessous, cette série de trois photos montre précisément le rôle de la dragonne au départ de la flèche. L'arc s'éjecte naturellement de la main d'arc, le poignet reste immobile et l'arc réalise un mouvement de balancier. La dragonne joue son rôle à plein :

Le protège-bras

Quel archer ou apprenti-archer n'a jamais fait l'expérience - douloureuse ! - de la corde qui frotte excessivement sur le bras lors du départ de la flèche ?

Sans rentrer dans les détails techniques qui permettent de prévenir un incident de ce type, le protège-bras est un accessoire très largement utilisé par les archers de tous les niveaux. Un peu à la façon du plastron, il a le rôle de prévenir les frottements de la corde sur la peau ou les vêtements. D'un autre côté, quand la corde frotte excessivement sur le bras d'arc, on n'y reprendra pas un archer à deux fois ! En initiation, c'est le métier qui rentre ; pour un archer aguerri, c'est le signe d'un mauvais placement. 

Le plastron

Le plastron est un accessoire qui se porte au niveau du torse. Son utilisation n'est pas obligatoire mais lorsque la corde entre en frottement sur la poitrine ou sur des vêtements amples, son utilisation est fortement recommandée.

En effet, lorsque l'archer lâche la corde de son arc, cette dernière doit être libre de toute obstruction ou frottement particulier. Le plastron est utilisé aussi bien par les femmes que les hommes. Il peut être de différentes couleurs, voire totalement customisé ! Presque un accessoire de mode...

En savoir +

Les flèches

En carbone, en aluminium carbone, en aluminium ou en bois, les flèches de l'archer sont aussi précieuses (et précises !) que son arc...
 

Les différents types d'arcs

Bien que l'on distingue plusieurs armes à savoir l'arc classique, l'arc à poulies, l'arc nu (barebow), le longbow, l'arc chasse (etc), celles-ci découlent la plupart du temps soit de l'utilisation d'un arc classique soit d'un arc à poulies. Les règlements indiquent quels types d'arcs et quels accessoires peuvent ou ne peuvent pas être utilisés par l'archer dans sa discipline.
 

La démarche fédérale d’enseignement

La Direction Technique Nationale de la FFTA a mis au point plusieurs supports pédagogiques visant à accompagner l'archer dès sa phase d'apprentissage jusqu'à son perfectionnement.
 
Remonter